Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 08:00

hum ... ce blog ne va pas tarder à se transformer en blog lecture si ça continue ... Naaaaannnnnn ! Bientôt de la nouveauté mais quand ? Pour l'heure, les livres lus en octobre ...on continue sur la lancée des livres rapides et sans prise de tête ...

 

L'appel de l'ange, Guillaume Musso

 

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie…
New York. Aéroport Kennedy.
Un homme et une femme se télescopent. En ramassant leurs affaires, Madeline et Jonathan échangent leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…
« Un thriller d’une intensité que Musso n’a jamais atteinte jusqu’à présent. » Bernard Lehut, RTL
« La fascination opère. On plonge dans le “mystère” Musso comme, gamin, on sautait à pieds joints dans les flaques. » Pierre Vavasseur, Le Parisien

 

On continue l'exploration de l'oeuvre de Musso, quand on aime on ne compte pas, n'est ce pas ? Bon, un peu moins aimé celui ci ... on reconnait bien le style et on sait que ça finit bien, pas trop de surprise donc ... Agréable mais sans plus.

 

 

Fringues, Christine Orban

 

Darling est une dingue de fringues. Une fille qui s'amuse à assortir les hommes à ses robes, une « serial shoppeuse » effrénée. Sa vie est dans ses placards, ses fringues sont sa famille, ses complices, sa philosophie.

Darling est adorable et exaspérante, une fille unique en son genre (ou presque !)

Christine Orban connaît les milieux de la mode, le monde et la ville comme personne. Sa vision de cet univers fermé, de ses codes, de ses clans, est irrésistible.

 

Mouais, bof ... en fait, je me suis rendue compte à la moitié du livre, qu'en fait, je l'avais déjà lu ... Il ne m'avait déjà pas laissé un souvenir impérissable à l'époque ... En fait, c'est cucul la praline pour les grandes ...

 

 

Le philosophe qui n'était pas sage, Laurent Gounelle

 

Deux destins qui s affrontent, deux conceptions de la vie que tout oppose.
La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l on disait philosophe, s acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions... Qu avaient-ils fait pour mériter ça ? D heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens.
Un roman captivant, plein d humour, de sens et de suspense. Une histoire surprenante qui cache une subtile remise en cause de notre société.
Les romans de Laurent Gounelle sont des best-sellers traduits dans le monde entier.

 

J'ai adoré ! Conseillé par Audrey, j'y suis allée un peu à reculons tellement j'avais trouvé grossier l'aspect psycho des 2 premiers bouquins de Gounelle. Ici, j'ai trouvé l'histoire vraiment sympa et même si l'on sent très fortement les conseil psycho arriver, le fait que cela vienne d'un philosophe adoucit l'effet. Non, vraiment, drôle, agréable, et qui finit bien, un bon moment de lecture !

 

Oui, Murielle RenaultOui...

 

Trois lettres. Trois lettres qui sonnent comme les trois derniers chiffres d'un compte à rebours au final explosif : O-U-I. Un simple oui, projeté à la mairie entre Juliette et Benjamin, une simple union maritale comme épicentre d'un séisme psychologique. Cette simple nouvelle amorce chez les pères, mères, amis, amies, ex, ami(e)s des ex, belles-mères, beaux-pères, rivales et rivaux, une onde de choc déstabilisante. Le oui est d'abord remis en question, puis validé. Alors, on se voit, on s'en parle, on épluche les souvenirs, on dénombre les mensonges, on sombre dans le doute, les rivalités, on agonise, on esquisse des suicides, ressuscite des brouilles. Dans l'arbre généalogique et le réseau social des deux tourtereaux court alors une sève amère ou une électricité panique qui transforme la bague au doigt en bracelet de forçat, la haie d'honneur en effet domino. D'autant que Murielle Renault a le génie d'évacuer les noms, de ne garder que les prénoms, chacun devient alors, au fil des très courts chapitres, un électron libre de ses dérives, une boule de billard électrique ivre d'entrechocs. Tout s'achèvera par une hallucinante fête de mariage où rôde un photographe cynique dont chaque cliché est un coup de grâce tiré à bout portant, chaque flash une gifle en pleine face. Murielle Renault invente le marivaudage de l'ère atomique. Attention : ralentir mariage.
Murielle Renault est née au premier jour de l'automne 1972 sous le signe de la balance et, depuis, elle a beaucoup pesé le pour et le contre, très constante dans son indécision (normal, elle est aussi née le jour de la Saint-Constant). Du coup, elle est très intriguée par les gens qui arrivent à s'engager pour la vie, d'où son troisième roman, Oui...

 

Bien aimé celui ci aussi ! Qui m'a fait réfléchir mine de rien, sur ma propre situation, ce que représente le mariage pour moi, certaines réactions ... bref, intéressant et rapide à lire. 

 

Je reviens te chercher, Guillaume Musso

 

Un matin, Ethan reçoit le faire-part de mariage de Céline, la femme qu'il aimait et qu'il a quittée pour se consacrer à sa fulgurante carrière. Désormais devenu l'un des plus brillants thérapeutes de Manhattan, Ethan est riche, célèbre, mais terriblement seul. II lui reste une journée pour rattraper son erreur et reconquérir Céline. Vingt-quatre heures folles et pleines de mystère au bout desquelles il sera tué par un inconnu. C'est alors que l'incroyable se produit : la journée recommence. Ethan se réveille, au même endroit, le même matin, comme si le destin lui permettait de revivre ce moment décisif. Réussira-t-il, cette fois, à saisir la chance de sa vie ?

 

Oui, je sais, je suis un peu monomaniaque ... mais celui ci, vraiment très bien. Par contre, il ne finit pas "bien". Et ça, ça m'a déçue ... Je ne vous raconterais pas, forcément, mais j'y ai cru jusqu'au bout (ou presque )

 

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:23

On recommence pour ce mois ci :

 

 

 

Sauve moi de Guillaume Musso

 

Un soir d'hiver en plein coeur de Broadway, Juliette, jolie Française de vingt-huit ans, croise la route de Sam, un jeune pédiatre new-yorkais. Par crainte de le décevoir, elle lui cache qu'elle multiplie les petits boulots en nourrissant des rêves d'actrice. Par peur de s'attacher, il prétend qu'il est marié alors que sa femme vient de mourir. Malgré ce double mensonge, ils vont s'aimer le temps d'un week-end intense, magique, inoubliable. Mais Juliette doit retourner à Paris et Sam ne sait pas trouver les mots pour la garder à ses côtés. À peine l'avion de la jeune femme a-t-il décollé, qu'il explose en plein ciel. Pourtant, leur histoire est loin d'être terminée...

 

Comme le premier que j'ai lu, j'ai aimé cet univers un peu mystique, l'histoire qui finit bien, un bon moment encore une fois ... Une lecture facile et rapide (une soirée ), on est vraiment pris par l'histoire et même si on devine sans peine le dénouement, je n'ai pas regretté de me coucher tard (00h30 ! ouh là là !!)

 

Dix rêves de pierre de Blandine Le Callet

 

Certaines inscriptions funéraires possèdent un singulier pouvoir d  évocation ; leur lecture fait surgir le fantôme de personnes disparues depuis parfois des siècles.
Blandine Le Callet réunit dans ce recueil des épitaphes authentiques, à partir desquelles elle imagine les dernières heures, les derniers jours ou les derniers mois du défunt. Elle ressuscite tour à tour un jeune esclave à qui l on vient d offrir sa liberté, un philanthrope piégé dans l étouffant huis clos d un bordel parisien, deux êtres unis par un amour hors-norme en route vers leur destin, une vieille dame acariâtre rédigeant son testament, et bien d autres encore.
Dix destins arrêtés par des morts douces ou violentes, subites ou prévisibles, solitaires ou collectives.
Dix voyages entre hier et aujourd hui, des rivages antiques d Asie Mineure jusqu à un petit village de la Bretagne profonde, du Paris de l Ancien régime à celui du xixe siècle, de la Normandie médiévale aux plaines d Ukraine dévastées par la peste brune...
Dix nouvelles poétiques ou féroces, tendres ou dramatiques, nostalgiques ou grinçantes, dépeignant une humanité toujours assaillie par les mêmes passions, les mêmes peurs et les mêmes espoirs. Dix « rêves de pierre » pour conjurer l oubli.

 

Bon, j'avoue que je n'en aurais pas lu une bonne critique sur un blog, je ne l'aurais certainement pas emprunté. Je ne sais pas, le sujet, la couverture ... bref, quand je l'ai vu, la curiosité m'a pincée et je l'ai emmené. Et j'ai aimé. C'est le genre de nouvelles qui sont toujours trop courtes, on aimerait bien en lire un peu plus, on se désole de la chute, on est vraiment pris par ces histoires et on a du mal à penser ensuite que ce n'est pas la vraie version (ce dont on se fiche en définitive mais quand même !)

 

 

Le livre antitoxique du Dr Laurent Chevalier

 

Nous vivons dans un monde où la chimie de synthèse est partout : dans notre alimentation, nos vêtements, nos

maisons… Or il serait naïf de croire que les effets de ces produits sur notre santé sont suffisamment évalués. Face aux intérêts des lobbies et devant le laxisme dont font bien souvent preuve les pouvoirs publics, il est possible, individuellement et collectivement, de passer à l’action. Quels sont les produits à éviter absolument, et par quoi les remplacer ? Quels aliments, quels produits d’entretien, quels cosmétiques faut-il privilégier ? Comment mieux vous protéger, ainsi que vos enfants ? Le docteur Laurent Chevallier donne, à partir de bases scientifiques, les clés pratiques pour que chacun d’entre nous puisse adopter facilement un mode de vie bien plus sain et responsable.

ON TROUVERA EN FIN D’OUVRAGE UN GUIDE ANTITOXIQUE POUR SE REPERER AU QUOTIDIEN.

 

Là aussi, pas forcément envie de le prendre à première vue ... Pourtant un bon ouvrage sans culpabilisation pour s'informer et prendre notre responsabilité de consommateur.

 

Et vous, des lectures pour ce mois ci ?

 

 


Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 14:31

ensemble-recup-leane.jpg

 

LP192468.jpg

 

LP192469.jpg

 

LP192470.jpg

 

LP192472.jpg

 

LP192473.jpg

 

 

Un ensemble tout en récup (d'où le titre ... ). J'aime décidément beaucoup ça, redonner une vie à des habits devenus trop petits au fil des lavages, trop abimés par endroit ...

Un moment que je n'avais rien cousu, et un défi de taille ( vider et réorganiser mon grenier ) m'ont aidé à appuyer sur la pédale.Pour l'occasion, un tee shirt en jersey agrémenté d'un flex doré pour ma danseuse et un pantalon, mon premier vrai de vrai avec fermeture éclair et tout et tout ! manque juste les poches derrière ... Avec les émotions, je n'ai lu qu'après qu'il fallait les coudre en premier ... ce sera pour la prochaine fois ... Il y aura aussi certainement un petit élastique à rajouter à la taille pour ma mirguette ... vous aurez des photos portés quand ce sera bon ...Ce pantalon est fait à partir d'un pantalon taille adulte. J'ai tout décousu patiemment afin d'en récupérer toutes le parties pour tailler dedans. Sauf les passants. Ce qui explique leur emplacement bizarre ... mais ça donne un petit côté décalé que j'aime bien ...

 

 

Tee shirt :

Modèle Ottobre on the road, 01-2013 taille 116

Tissu : récup d'un tee shirt Cama..u dont les manches devenaient trop courtes avec le lavage ( va falloir que je m'en fasse pour moi parce que c'est une catastrophe les tee shirt du commerce, ils deviennent tous 3/4 ... )

Flex : fait par moi même pour moi même, matière 1ère Happy flex ( j'envisage d'ouvrir une petite boutique, ça vous dirait ou pas ?)

 

Pantalon :

Modèle Ottobre lindy hop, 01-2013 taille 116

Tissu : récup d'un pantalon LPB donné par ma belle soeur

 

 

 

Repost 0
Published by elodie - dans on coud
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 13:39

rentree2013.jpg

 

rentree2013-1.jpg

 

rentree-2013-2.jpg

 

Rentree-2013-3.jpg

 

rentree-2013-4.jpg

 

* Une belle rentrée

* Des copains partis mais c'est la vie, on s'en fera d'autres

* Des activités à mettre en place

* C'est chouette aussi la rentrée !

 

(Ne pas se fier aux photos, Bastien était très content de retourner à l'école ... le décor n'est pas terrible mais on a fait vite ...  )

 

Et chez vous ?

Repost 0
Published by elodie - dans on vit
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 12:49

Bouh ! Il est temps de revenir par ici aussi ! On sent la fin de l'été, la fraicheur qui revient et les envies de bloguer avec elle ...D'autant que j'ai des choses à montrer ! Mais d'abord, faisons un point sur mes lectures, parce que ça peut donner des idées, vous pouvez m'en donner, et puis ça me permettras d'en garder une trace.

Cet été, pour une fois, je n'ai pas lu de livre sur le développement personnel, psycho ou autre de la même veine. J'ai fait une VRAIE pause et je me suis régalée de romans ...

 

Les trois livres ont été rapidement lus (2 semaines, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu autant en si peu de temps ... ) , et depuis je ne suis pas retournée à la bibliothèque ... (prévu pour bientôt )

 

Allez commençons par le commencement !

 

 

Crème du soir, espoir de Beth Harbison

 

Adolescentes, Allie et Olivia étaient inséparables. Allie, c'était la jolie fille extravertie, Olivia, la petite rousse futée et réservée. Un jour, une terrible rumeur est venue tout gâcher. C'était il y a vingt, ans. Depuis, silence radio. De quoi appréhender la réunion d'anciens élèves à laquelle toutes deux ont accepté de se rendre... de mauvaise grâce ! Allie gamberge. Son boulot l'ennuie, elle a pris du poids et se sent vieillir. Il faut dire que sa rupture avec son petit ami n'incite pas vraiment à l'optimisme. Olivia, elle, est devenue rédactrice en chef des pages beauté d'un célèbre magazine new-yorkais, mais côté vie privée, elle n'a rien à envier à son ex-meilleure amie. Et ces retrouvailles réveillent des souvenirs. Quand elles se remémorent le passé, il est forcément question de leurs " séances maquillage " où elles se prenaient à rêver... Et si la vertu des cosmétiques était d'illuminer l'existence ? Si maquillage rimait avec virage, voyage ou... mariage ? Après tout, pourquoi le génie ne sortirait-il pas d'un poudrier, ou d'un pot de crème ? C'est décidé, il faut que ça change ! Avec sa verve habituelle, Beth Harbison nous livre un roman tendre et amusant sur l'amitié féminine et les nouveaux départs.

 

 

 

Bon, là, j'avoue que je me suis laissée portée par la couverture et les recommandations de chérie fm et de téva ... Je ne m'attendais pas à grand chose et je n'ai pas été déçue ... !!! Le démarrage a été un peu long, mais on passe quand même un bon moment de lecture sans prise de tête. Ce livre remplit donc parfaitement son rôle !

 

 


 

 

Seras tu là ? de Guillaume Musso

 

Et si l'on nous donnait la chance de revenir en arrière ? Elliott, médecin réputé, père comblé, ne s'est jamais consolé de la disparition d'Ilena, la femme qu'il aimait, morte il y a trente ans. Un jour, par une circonstance extraordinaire, il est ramené dans le passé et rencontre le jeune homme qu'il était alors. Les années 1970 battent leur plein à San Francisco, Elliott est un jeune médecin passionné et plein d'ambition. Fera-t-il cette fois le geste décisif qui pourrait sauver Ilena ? Saura-t-il modifier son implacable destin ?

 

Je ne crois pas avoir déjà lu de romans de Guillaume Musso, pourtant si connu, ne me demandez pas pourquoi, et là maintenant j'ai juste envie de tout lire de lui, j'ai ADORE !!! Je me demande juste comment j'ai pu passer à côté ! Vous connaissez vous ?

 

 

 

 

 


 

Promise de Ally Condie

 

«LE» GRAND ROMAN DE DYSTOPIE DE L'ANNÉE. UN TRIANGLE AMOUREUX DANS UNE SOCIÉTÉ FUTURISTE TERRIFIANTE.

Dans la Société, les Officiels décident.
Qui aimer. Où travailler. Quand mourir.

Cassia a toujours cru en leurs choix. La voie toute tracée pour une longue vie, un travail adapté, un partenaire idéal. Aussi lorsque le visage de son meilleur ami, Xander, apparaît sur l'écran de couplage, Cassia sait avec certitude qu'elle lui était promise... jusqu'à ce qu'elle aperçoive un autre visage, le temps d'un flash, celui de Ky Markham, juste avant que l'écran ne devienne noir. Une erreur, lui dit-on. Pourtant, plus elle fait la connaissance de Ky plus Cassia est troublée, de plus en plus tiraillée, entre perfection et passion...

«Un successeur potentiel de Twilight.»

Variety

«Promise est le plus fantastique roman pour adolescents susceptible de toucher les libraires depuis The Hunger Games.»
Entertainment Weekly

«La fascinante et surprenante intrigue dystopique d'Ally Condie est servie par des personnages énigmatiques et une excellente écriture.»
Publisher's Weekly

«Une inoubliable et terrible histoire qui se lit d'une traite.»
Kirkus, Starred Review

Ally Condie est américaine. Ancien professeur d'anglais, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture et vit près de Salt Lake City avec son mari et ses trois garçons. PROMISE est le premier volet d'une trilogie.

Variety

«Promise est le plus fantastique roman pour adolescents susceptible de toucher les libraires depuis The Hunger Games.»
Entertainment Weekly

«La fascinante et surprenante intrigue dystopique d'Ally Condie est servie par des personnages énigmatiques et une excellente écriture.»
Publisher's Weekly

«Une inoubliable et terrible histoire qui se lit d'une traite.»
Kirkus, Starred Review

Ally Condie est américaine. Ancien professeur d'anglais, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture et vit près de Salt Lake City avec son mari et ses trois garçons. PROMISE est le premier volet d'une trilogie.

 

Bon, avec des éloges pareilles, je ne pouvais que le prendre ! Et même si c'est sensé être un roman pour ado,  j'avoue que j'ai adoré aussi, j'ai très envie de lire la suite et je croise les doigts pour qu'elle soit à la bibliothèque même si d'après les critiques que j'ai lues, il n'y a pas véritablement de suspens, j'ai aimé le parallèle que l'on peut faire avec nos vies, ce que l'ON nous amène à faire, les choix ou l'absence de choix, ... bref gros coup de coeur là aussi ! vivement la suite !

 

 

Et vous, des lectures cet été ? des choses à me recommander (même si là je vais être bien occupée avec musso et la suite de promise ! )

 

 

Repost 0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 09:31

a trier 065

 

a trier 070

 

a trier 071

 

Pour la maitresse de Bastien. J'avoue, je l'ai joué facile sur ce coup là, puisque ce châle je l'ai tricoté l'an dernier ... Vu qu'elle porte souvent du bleu, je me suis dit que c'était l'occasion ! Il a eu l'air de lui faire plaisir et je crois que je regretterais que Léane ne l'ai pas pour son année de cp puisqu'elle partait à la retraite ! C'était une enseignante douce et bienveillante ...

 

Modèle : Holden Shawlette

Laine : Dolce Vita de Fonty

Aiguilles : 4

Repost 0
Published by elodie - dans on tricote
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 08:08

LP042284.jpg

 

LP042283.jpg

 

LP042282.jpg

 

Pour changer un peu des châles, et parce qu'elle en avait déjà eu un l'année dernière, une trousse selon ce tuto pour l'Atsem de ma miss. Pas si facile de coudre du simili !Mais elle le mérite bien ! Elle fait partie des personnes qui ont aidé Léane à aimer l'école !Un grand merci donc !

 

Modèle : Trousse pavé bicolore

Tissus : Simili de chez Bouillon de couture, tissus rouge achetés chez Truffaut en coupons -je crois qu'il y en a un de Mickael Miller (étoiles multicolores) et l'autre Récréatyss mais sans certitude, ruban jaune Récréatyss

 

Repost 0
Published by elodie - dans on coud
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 08:41

 

 

LP042292.jpg

 

LP042294.jpg

 

LP042296.jpg

 

 

LP042288.jpg

 

 

 

Pour clôturer cette fin d'année, les traditionnels cadeaux ... On ouvre le bal avec la maitresse de Léane, un shawl (c'est vrai que c'est plus classe à écrire que châle quand même ... ) pour changer ...

Modèle Abyssal, déjà fait ici. Pour celui ci j'ai fait la version aérienne. Un poil déçue parce que la bordure rebique malgré un blocage mais maintenant en y réfléchissant, le mien roule aussi ... donc cela doit venir du modèle ... (ou de moi mais y a un truc ... ! )

 

Modèle : Abyssal

Laine : Everyday bébé d'Hymalaya, 1 pelote

Aiguilles : 5.5

 

Repost 0
Published by elodie - dans on tricote
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 17:40

LP262171.jpg

 

5 ans pour mon petit chat, ma princesse, ma douce ... Un âge où la vie se savoure en musique, chansons, poupées, princesses et dans tous les petits bonheurs quotidiens ...

 

Bon anniversaire ma belle !

Repost 0
Published by elodie - dans on vit
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 09:45

LP062147.jpg

 

LP062140.jpg

 

Faire des bulles ... jusqu'à la dernière goutte ...

Repost 0