Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 08:39
Petite présentation tirée du site de l'association un bébé au naturel :

"La plupart des parents savent que leur bébé a des besoins de base : chaleur, nourriture, amour et contact. Il en existe encore un, le besoin d’élimination.


Les premiers besoins cités sont maintenant assez bien connus et pris en charge par les parents. On estime que le bébé est capable de les manifester de façon claire et précise et on s’efforce d’y répondre au mieux, pour le plaisir de tous.


Il en est tout autrement du besoin d’élimination. En effet, alors que la plupart des bébés du monde ne portent pas de couches et communiquent avec leurs parents leur besoin d’éliminer, nous considérons en Occident que le bébé est incapable de communiquer sur ce besoin et même de maitriser les muscles permettant l’élimination, les fameux sphincters (et ça arrange bien les fabricants de couches ça...).


Sauf que l’apprentissage de la propreté classique à partir de 2 ans voire plus tard est en fait un réapprentissage de la communication sur l’élimination qui a été ignorée par les parents et donc jugée inutile par le bébé les premiers mois. Le bébé est capable dès la naissance de communiquer ses besoins d’élimination, de signaler à ses parents et les parents sont capables d’interpréter ces signaux et de proposer d’éliminer hors des couches. Si on lange son bébé et que l’on ne fait pas attention à ses signaux, le bébé finit par ne plus les émettre et par ne plus être capable d’apprendre à communiquer sur ce sujet avant plusieurs mois...


Nous apprenons alors à nos enfants à se faire dessus et à trouver normal d’avoir de l’urine et des selles étalées sur leur corps. Ce qui peut donner des bambins qui refusent qu’on leur change la couche même après 12h avec la même et des selles dedans, ou qui ont bien du mal à quitter les couches jusqu’à des âges avancés. Nos enfants doivent alors apprendre à éliminer ailleurs que là où on leur a appris jusqu’alors. On comprend mieux les difficultés rencontrées du coup lors de l’apprentissage de la propreté à l’occidentale.


C’est une grande première dans l’histoire de l’humanité que d’avoir des bébés dont les parties génitales sont enfermées dans du plastique et en contact pendant 2-3 ans ou plus avec des produits chimiques... Si l’on utilise des couches lavables, le port de couche empêche tout de même les stimulations naturelles sur les parties génitales hors d’accès. Observez la façon compulsive qu’ont les enfants de toucher leurs parties génitales dès qu’on leur enlève la couche ou alors qu’ils sont propres, car ils n’y ont pas eu accès si longtemps !

Les avantages de pratiquer l’hygiène naturelle du bébé sont réels.


Pour le bébé : 


-  communiquer encore mieux avec ses parents et établir un lien plus fort,
-  ne pas se faire dessus,
-  ne pas être gêné par un emballage plastique, un gros paquet en coton,
-  éviter les irritations de la peau à cet endroit là,
-  être heureux d’être propre.


Pour les parents : 


-  communiquer mieux avec son bébé et se sentir comptétent,
-  éviter des dépenses d’argent et d’énergie, protéger l’environnement,
-  ne pas avoir à gérer couches et pipi au lit de nombreuses années,
-  avoir un enfant heureux."

J'aurai pu écrire quelque chose moi même mais ça présente tellement bien que je laisse tel quel ! Donc, avec Léane ( j'ai un peu pratiqué avec Bastien mais il me manquait des infos sur la pratique et j'étais trop centrée sur le "résultat" donc c'était surtout source de stress pour tous les deux), je pratique l'hni à temps partiel et j'aime beaucoup ! on se rend vraiment compte très vite qu'ils sont bien capable de nous communiquer leurs besoins ( ou de refuser de communiquer d'ailleurs !), après c'est à nous d'être attentif et d'y répondre ! Quand je ne me sent pas disponible, je lui met juste une couche lavable sans culotte et je la change aussitôt pour lui éviter d'être mouillée. C'est marrant parce que ça change totalement ma manière de voir ! Avant ( pour Bastien ) une couche devait être "performante" et tenir longtemps, maintenant, les couches sont juste là pour m'éviter d'avoir à nettoyer le sol trop souvent ...

Je dis que je pratique à temps partiel, parce qu'en général, je ne pratique pas à l'extérieur, j'aimerai mais je manque d'organisation ... donc je vais essayer d'y remédier cet été (que de projets ...!!!)

Partager cet article

Repost 0
Published by elodie - dans on vit
commenter cet article

commentaires

Sépia 03/10/2009 11:19


Pour nus, c'est plutôt l'été que nous laissons le popotin à l'air, plus facile de nettoyer sur la terrasse quand le soleil brille ! Sinon, en ayant plusieurs enfants, pas évident d'être toujours à
l'écoute alors l'hiver, je remballe !!

En temps partiel, finalement c'est pas mal hein !?


elodie 04/10/2009 09:01


Oui, ici aussi finallement c'est du temps partiel ! Une couche et des babylegs et ça roule quand il fait plus frais !